Solutions de défense contre ma banque

La meilleure défense c'est de riposter

Visiteur de ces pages, je devine la difficulté à laquelle vous êtes confronté, et le sentiment de solitude qui vous habite.

 

Vous ne trouverez sur ce site aucune réponse toute faite, ni aucun mode d'emploi. J'ai souhaité mettre à votre disposition des informations qui viennent compléter celles que vous trouverez sur mon site principal.

 

Contester le TEG de votre crédit est souvent une réplique efficace à la poursuite de la banque, qui se rémume ainsi :  "le compte que vous me présentez n'est pas exact, et je conteste vous devoir des intérêts auxquels vous n'avez pas droit puisque l'information que vous m'avez donnée lors de la mise en place du crédit n'est pas exacte".

 

Cette risposte est assez paralysante, puisqu'en réalité la banque - qui sait très bien que le TEG n'est pas bon - va devoir attendre que les comptes soient faits, opération dont l'issue peut être incertaine pour elle, et qui prendra du temps.

 

La Cour de Cassation vient d'admettre qu'une banque pouvait être condamnée à des dommages-intérêts lorsqu'elle a mis en recouvrement des sommes indues, pour raison de TEG inexact.

 

Combinée à d'autres moyens de défense, la contestation du TEG est une riposte efficace. Elle peut également constituer un très bon moyen pour alléger vos mensualités de crédit.

© 2014 by Me Hervé Brosseau - Avocat. Proudly created with Wix.com