Contester le TEG de votre crédit bloquera la plupart du temps les poursuites du créancier, et réduira certainement votre dette.

DÉSTRUCTURATION

L'ENDETTEMENT, qu'il consiste en un crédit immobilier (pour acheter un immeuble bâti ou non), un crédit professionnel (pour acheter un fonds de commerce ou une entreprise) ou encore, qu'il consiste en un crédit personnel - dit à la consommation - pour acheter une voiture ou votre cuisine ou - rechergable - lorsqu'il est incorporé dans une carte de paiement, est toujours structuré à l'identique :

 

Il se compose d'une couche constituée du "principal", c'est à dire le remboursement échelonné de la somme mise à votre disposition, une couche d'intérêts (la rémunération de la banque), une couche d'assurance - obligatoire ou facultative -, puis d'une couche de frais divers (couche opaque que vous ne voyez pas).

 

L'ANALYSTE du TEG de votre crédit va au préalable décomposer les différentes couches formant votre ENDETTEMENT RÉEL.

 

Chacune de ces couches - ou tranches - va subir une analyse juridique et financière spcifique, et l'ensemble de coûts que le prêteur professionnel a OBLIGATOIREMENT mis à votre charge doivent être reconstitués pour obtenir le calcul de votre TEG réel ... qui n'est que très rarement identique à celui qui est mentionné dans votre contrat.

 

Vous avez dans ce cas intérêt à contester votre TEG auprès du Juge, et non auprès de votre banque qui refusera systématiquement d'en discutter amiablement.

 

Très souvent, cette contestation sera soulevée à l'occasion d'un différent avec votre banque, ou pour vous défendre suite à divers incidents de crédits (vous ne réglez plus vos échéances), ou encore pour s'opposer aux poursuites qui vous frappent, AU MOYEN DE LA CONTESTATION DU DÉCOMPTE QUI VOUS EST PRÉSENTÉ ... parce qu'en réalité, il n'est pas exact, pour autant que le TEG qui vous a été indiqué n'est lui-même pas exact ... ce qui est presque toujours le cas.

© 2014 by Me Hervé Brosseau - Avocat. Proudly created with Wix.com